Allo Paris – Mano Solo

Allo Paris, il est si tard, les doigts collés au combiné,
je relance encore avec l’espoir de te parler.
J’ai beau savoir que ça me fout le cafard,
je peux pas m’empêcher ,m’empêcher d’y croire.
La nuit sonne ses derniers coups, j’irai jusqu’au bout…
J’aurais voulu, quelque chose de bien…
J’aurais voulu que tu me dises viens….
Et là debout sur le trottoir comme chaque soir,
je te raconte l’histoire des larmes de rue dans les bars qui puent,
les regard moisis et les corps meurtris.

Allo Paris, tout est fini et putain je suis fatigué…
J’aurais voulu, quelque chose de bien…
J’aurais voulu que tu me dises viens…
Allo Paris, tout est fini, tu m’as tout pris même l’envie,
tu ne te souviens plus de rien,
tu oublies un peu plus chaque matin
et ta mémoire coule le long des trottoirs,
en noyant mon désir dérisoire…
J’aurais voulu, tout est foutu,
allo Paris, j’aurais voulu…

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: