Calogero: un talento franco-siciliano

Calogero si esibirà in uno spettacolare concerto il 22 novembre 2014 a Bercy.

E’ verso la fine degli anni 80 che apparve il gruppo Les Charts: due fratelli (Charly alias Calogero e Jacky) e un amico (Francis) compongono il gruppo.
I tre, d’origine siciliana, crescono a Echirolles, vicino Grenobles.
Agli inizi degli anni 90, pubblicano il loro primo album, L’Océan sans Fond, che ottiene un discreto successo e nel 1991 Notre Monde à nous, il secondo album, che è stato due volte disco d’oro. Il pezzo Aime-moi encore si piazza in testa della classifica francese e il gruppo affronta la prima tournée in tutta la Francia.
Nel 1994 è la volta di Hannibal, la loro terza opera. Poi il doppio album dal vivo Act 1 pubblicato nel 1995 e il quinto Changer del 1997.
Il passaggio di millennio spinge Charly a lanciarsi verso una carriera da solista sotto il suo vero nome: Calogero.
Il suo primo album intitolato Au milieu des autres pubblicato nel 2000 presenta come prima traccia Prendre l’air.

Questa prima opera è realizzata da Pascal Obispo con i testi di Zazie, Christine Lidon, Alana Filippi, Julie d’Aimé, Lionel Florence, Michel Garamon e Didier Golemanas.
Per Calogero la musica è una vera e propria passione e comporre è un bisogno essenziale. Allora, in parallelo alla propria carriera, Calogero scrive per gli altri: Pascal Obispo, Florent Pagny, Châtelet les Halles, Patrick Fiori, “Tout le monde peut parler d’amour”, o ancora Hélène Segara .
Nel 2002 Calogero pubblica il suo secondo album che presenta testi di Lionel Florence, Patrice Guirao e Françoise Hardy; sette delle melodie dell’album vedono la collaborazione di suo fratello Gioacchino.
Durante il diciannovesimo festival Victoires de la Musique, Calogero riceve il premio come miglior interprete dell’anno e l’anno dopo con il pezzo Si seulement je pouvais lui manquer, riceve il premio per la canzone più originale.
Nel 2007, Calogero torna conl’album Pomme C, scritto interamente da Zazie, e nel 2009 ci propone l’album Embellie.

22 novembre 2014
Palais Omnisport de Bercy
8 boulevard de Bercy
75012 Paris
www.bercy.fr

Annunci

Rue de la paix – Zazie

Je vends mon auto
Puisque je roule trop vite
Et que ça me fait peur
Je vends mon magot
Puisque tant de réussite
Ne fait pas mon bonheur

Je vends mes charmes
Et mes armes
Ma violence et ma douceur
Je sauve ma peau
Vends mon âme au diable

Je vends mon usine
Avant que l’oxygène
Ne vienne à me manquer
Je vends ma gazoline
Avant que la mer ne vienne
Mourir à mes pieds

Je sauve la peau de l’ours
Avant de l’avoir tué
Je sauve les meubles
Et vends la maison

{Refrain:}
Pour mettre un hôtel, rue de la paix {x2}
Un monde où tout le monde s’aimerait
Enfin
J’achète un château en Espagne {x2}
J’achète un monde où tout le monde gagne
A la fin

Je vends ma carte chance
Et je puise dans la caisse
On a bien mérité
De toucher une avance
Si c’est pour rendre la caisse
A la communauté

Je passe à l’action
Quitte à monopoliser l’attention
Et rester quelques jours en prison

{au Refrain}

Je vends tout ce que j’ai
Contre tout ce qui me manque
Je vends ce qui s’achète
Contre ce qui n’a pas de prix

Je vends ce que je vaux
Contre ce qui m’est le plus cher
Et si ça ne vaut pas un clou
Tant pis, je donnerai tout

{au Refrain}

Un hôtel rue de la paix
Un château en Espagne
J’achète un monde où tout le monde gagne

Zen – Zazie

Un canard dans le café.
J’ai du mal à digérer, parfois,
Tous les papiers mâchés
Qui se prennent à mon filet
De voix. Pauvre pêcheur,
Fallait lire entre mes lignes,
Pas mordre à mes sautes d’humeur
Même si je n’en suis pas digne.

Fallait rester Zen. Soyons Zen,
Du sang froid dans les veines, soyons Zen
Plus de choc à la chaîne.
Zen, restons Zen,
Du calme à la vie comme à la scène,
Sans amour et sans haine.

J’suis pas dans l’vent des guignols,
De ces joueurs en fond de court,
De ceux qui, pour un p’tit bout d’atoll,
Sont prêts à larguer les amours,
Tous ces maîtres-chanteurs
Qui manquent de coffre et de hauteur.
C’est facile de compter les erreurs
Quand on ne joue pas la scène.

L’erreur est humaine. Soyons Zen.
Du sang froid dans les veines. Soyons Zen
Plus de choc à la chaîne.
Zen, restons Zen.
Du calme à la vie comme à la scène,
Sans amour et sans haine.
Zen, Zen,
Zen, Zen.

Zen, restons Zen.
Du sang froid dans les veines, Zen
Plus de choc à la chaîne, Zen.
Du calme à la vie comme à la scène,
Sans amour et sans haine,
Zen,
Sans amour et sans haine,
Zen,
Sans amour et sans haine,
Soyons Zen,
Zen.